A+ A A-

Directrice générale

Francine Lacroix

Native de Lac-Mégantic, Francine Lacroix commence l'apprentissage de la musique dès l'âge de 5 ans.  Pianiste de formation, Francine détient un baccalauréat en interprétation au piano et un autre en éducation musicale. Elle a remporté de nombreux prix, notamment aux concours de musique de la Montérégie et du Canada. «Dans mon cœur, je porte une grande fierté pour le Choeur de la montagne et pour toutes les équipes entièrement dévouées qui m’entourent. En réunissant nos forces, nous avons tous bâti passionnément la réputation de ce grand Choeur. Nous voyons grand parce que nous sommes soutenus par des grands. MERCI de nous permettre d’évoluer et de vibrer par le chant.» Elle se démarque grâce à sa grande sensibilité musicale et à sa remarquable rapidité en lecture à vue. Francine est allée se perfectionner à l’étranger auprès de grands maîtres et s’est ensuite fait entendre un peu partout dans le monde, notamment en Autriche, en Belgique, en France et en Turquie. Instigatrice des Concerts Jeunesse de la Montérégie, elle devient par la suite directrice musicale du Concours de musique du Canada. Dès la naissance de la concentration musique de l’école secondaire Ozias-Leduc en 1989, elle devient professeure de piano et, pendant quatre ans, elle en assume la coordination générale. Depuis la fondation du Choeur de la montagne en 1997, Francine occupe le poste de pianiste répétitrice. L’expertise qu’elle possède dans la gestion d’organismes musicaux la conduit à la direction générale en 1999. Cette même année, elle instaure le «Concours de musique classique du Chœur de la montagne» qui a pour but d’encourager les jeunes musiciens de 7 à 21 ans. De 1999 à 2008, elle a occupé le poste de pianiste répétitrice au Théâtre lyrique de la Montérégie et elle a également participé aux spectacles donnés en France en octobre 2002. Francine est aussi la pianiste principale pour l’interprétation de plusieurs grandes oeuvres offertes par le Choeur de la montagne. Elle a eu l’occasion d’accompagner Natalie Choquette lors du concert bénéfice «La Diva Æterna». Elle assuma la réduction d’orchestre pendant la tournée Europe 2007 et les concerts à Cuba en 2009.

 

 

Assistante-chef 

Léa Moisan-Perrier

Léa Moisan-Perrier est une musicienne polyvalente qui travaille en tant que chanteuse et pianiste ainsi que dans le milieu de la direction chorale. Diplômée du Conservatoire de musique de Montréal, elle a réalisé ses études pianistiques sous la direction de Suzanne Goyette. Parallèlement, sa passion pour l’art lyrique l’a amenée à entreprendre son cheminement vocal avec Yolande Parent. En tant que soliste, elle s’est produite avec l’ensemble baroque de l’Université de Montréal ainsi qu’en Angleterre avec le Yorkshire Opera Workshop. Elle poursuit présentement un baccalauréat en chant classique à l’Université de Montréal dans la classe de John Fanning.

Le chant choral est apparu naturellement dans son parcours. Parce qu’il réunit musique, texte et travail d’ensemble, il regroupe les principaux intérêts de Léa. Diplômée de la maîtrise en direction chorale de l’Université de Sherbrooke à Longueuil, elle s’est aussi perfectionnée auprès de Robert Ingari, de Julien Proulx, d’Alain Cazes et de Catherine Simonpietri. En plus de son travail pour le Chœur de la montagne, elle occupe le poste d’assistance-chef pour le Chœur des enfants de Montréal. Finalement, en étroite collaboration avec l’École de musique Vincent-d’Indy, elle a fondé en janvier 2014, le chœur Les voix parallèles de l’École de musique Vincent-d’Indy, dont elle est directrice artistique.

Mis à jour le dimanche 29 mai 2016 14:18

Affichages : 1419

Directeur musical et artistique

Julien Proulx

Nouvellement nommé directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Drummondville, Julien Proulx est l’un des jeunes chefs d’orchestre canadiens les plus prometteurs. Diplômé de la Faculté de musique de l’Université de Montréal où il a étudié la direction d’orchestre avec Jean-François Rivest et Paolo Bellomia, Julien Proulx s’est également perfectionné en Europe auprès de Kirk Trevor, Tsung Yeh, Johannes Schlaeffi et Yves Cohen.
 
Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec, il a en outre participé à un stage en direction l’opéra au Festival di Musica da Camera en Italie.
 
Julien Proulx a dirigé à ce jour de nombreux ensembles réputés. Il a entre autres été chef en résidence à l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal avec lequel il travaille fréquemment à titre de chef invité. Il a également dirigé les Violons du Roy, l’Orchestre Métropolitain, ainsi que les orchestres symphoniques de Laval, Sherbrooke et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
 
Reconnu pour sa sensibilité, sa générosité et sa polyvalence, il est aussi un chef de choeur, un arrangeur et un pédagogue recherché.  
 
En plus de ses fonctions à Drummondville, Julien Proulx est directeur artistique et musical du Choeur de la Montagne.

Julien Proulx, Francine Lacroix et Léa Moisan-Perrier

 

Mis à jour le mercredi 14 décembre 2016 00:03

Affichages : 1488

©2013 Tous droits réservés.